Patricia Molins


« Sculptures ferrugineuses » aux traces métal-organiques et cicatricielles de soudures.
Le corps, le vivant, l'organique, l'étrange et la nature sont mes nourritures.
Les cabinets de curiosités : mes friandises.
Je réalise des sculptures de dentelle, de « patchwork » où le métal semble perdre de sa lourdeur.
C’est l’humain qui me « travaille » mais pas que…..
L’humain pour ses émotions, ses peurs et ses joies, ses pertes d’équilibre et ses chutes.....
Les animaux, les chimères et autres hybridations pour ce qu’ils m’offrent de belles rêveries...
Ou encore l’abstrait qui pointe son nez dans mon imaginaire.
Le métal comme médium avec parfois d’autres éléments : cuir, bois, os, verre, pierre …
Autodidacte, ce sont les rencontres et les partages qui m’ont instruite. En début de pratique, j’ai notamment partagé un atelier, durant une année (1999-2000), avec un forgeron designer. ..Une bonne base m’était offerte.

Maison/atelier en Entre Deux Mers.
Installations, performances, achats publics, commandes et prix jalonnent mon parcours…

  • Facebook
Patricia Molins - Gaïka

Gaïka